Accueil Boeing 707 Caravelle Illustrations Credit Nous contacter Bonus
 
     



     
  19 mai 1960, près d'Orly :
Collision en vol entre la Caravelle F-OBNI d'Air Algérie et le SV4C Stamp F-BDEV de l'Aéroclub Aéronautique Universitaire.
 
   
     
   
  19 mai 1960, près d'Orly :
Collision en vol entre la Caravelle F-OBNI d'Air Algérie et le SV4C Stamp F-BDEV de l'Aéroclub Aéronautique Universitaire.
 
 
 
  Un cinquième réacteur sur le B707
les B707 étaient équipés d'une attache spéciale, sous l'aile gauche entre le fuselage et le GTR 2. Elle permettait le transport d'un réacteur afin d'assurer le dépannage d'un autre avion. Le kit assurait un carénage parfait du moteur afin de limiter la trainée induite.
Ce réacteur "neuf" est nommé 5° POD.
(Photo ®Jean Claude Rajaud)
 
     
   
 
 
  Le nouveau Pelican
Un concept d'avion de haute capacité
 
   
 

Actuellement en cours d'étude chez Boeing, le Pelican, un concept d'avion cargo de haute capacité, aurait presque deux fois les dimensions de l'avion actuel le plus grand du monde, le Russe An225 et pourrait transporter cinq fois plus de passagers et fret, jusqu'à 1,400 tonnes de chargement.

Conçu essentiellement pour le transport transocéanique il pourrait voler à 20 pieds au-dessus de la mer sur une distance de 10.000 miles et à 20.000 pieds sur une distance de 6.500 miles.

En volant bas, le Pelican, comme son homonyme, exploite les avantages aérodynamiques d'un phénomène célèbre appelé l'effet de sol. L 'effet de sol est un terme générique utilisé pour désigner deux phénomènes bien distincts.

D'une part, lorsque l'aile s'approche du sol, la traînée qu'elle induit est réduite : c'est ce que l'on appelle "l'effet de sol dominé par l'envergure" (span dominated ground effect). D'autre part, sa portance est accrue, c'est en anglais le "chord dominated ground effect".

Le Pelican serait équipé de 38 trains d'atterrissage montés sous le fuselage, avec un total de 76 pneus pour répartir sa masse.

 
 
 
  21 janvier 1960... Voici le Transaltique de l'An 2000 !
Un article de Roland de Narbonne paru dans le Journal de Tintin N° 587 en janvier 1960.
 
   
 

Eh! oui... aussi étrange que cela paraisse,la curieuse machine que représente ce dessin est un avion de transport ! L'oeuvre d'un fou ? Que non ! Ce dessin a pour auteur M. Hall Hibbard, le vice-président de la célèbre société Lockheed.

Avec cette curieuse machine, et ses ailes symboliques, 98 minutes suffiront pour allerde New-York à Paris.

Le Lockheed de l'An 2000 (s'il voit le jour) volera en effet à Mach 7, c'est à dire plus de 7 500 km/h,sous la poussée d'une batterie de statoréacteurs identiques à celui qui équipe actuellementle "Griffon".

Comme vous le voyez tout l'avant de l'appareil serait occupé par des entrées d'air susceptibles d'alimenter en air les statoréacteurs.

Les passagers seraient confinés dans une cabine, au centre du "monstre" et auraient du paysage un aperçu limité... à un écran de télévision.

Le projet Lockheed décollerait verticalement sous la poussée du jet dévié de ses réacteurs (les statos ne fonctionnant qu'à une certaine vitesse) et serait construit en matériaux spéciaux (titane et aciers inoxydables) susceptibles de supporter l'échauffement cynétique.

Faut-il croire à cette téméraire anticipation? Pour notre part, nous préferons attendrel'an 2000 pour en juger sur pièce !!!

©Roland de Narbonne - Janvier 1960
Dessin © H. Hibbard

 
 
 
  Aile volante
Dans le projet de l'A380, SEDITEC (filiale du Groupe Aeroconseil) avait soumis ce projet : aucun hublot... des écrans de visualisation !
 
   
 
 
  Boeing X-48B
Info... ou INTOX ?
 
     
   
     
 
On dirait un avion de chasse furtif, mais il n’en est rien : Boeing espère faire de ce nouveau modèle X-48B l’un de ses avions de ligne du futur.

Le principe de l’aile volante (nom donné aux avions ne possédant ni fuselage ni empennage) a l’avantage de supprimer entièrement la queue de l’avion, c’est-à-dire la partie de l’avion responsable du phénomène de traînée.

En d’autres termes, le X-48B consomme jusqu’à 30% de carburant en moins qu’un avion de ligne standard.
Boeing espère développer une version militaire de cet avion d’ici 2022.

Quant au modèle commercial, il nous faudra patienter jusqu’en 2030.
 
 
 
  Un A320 d'Air France aux couleurs de 1946
A l'occasion du 75e anniversaire de la création d'Air France
 
     
   
 
A l’occasion du soixante-quinzième anniversaire de sa création, la compagnie française a repeint l’un de ses Airbus A320-200 aux couleurs de 1946. L’appareil, immatriculé F-GFKJ, a reçu sa « nouvelle » livrée au cours d’une grande visite de maintenance à Toulouse. Il a été réceptionné le 21 novembre par Air France et a effectué son premier vol commercial sous ces couleurs vers Barcelone, le même jour.L’appareil a été baptisé «Pays de Roissy CDG».
 
     
   
 
 
  C-5 Galaxy
Avion de transport stratégique
 
   
     
Entré en service en 1971, le C5 est un avion de transport stratégique capable de décoller et d'atterrir à partir de terrains sommairement aménagés.

Il a effectué son vol initial en juin 1966. Les 81 avions livrés entre 1969 et 1973 souffraient de fatigue prématurée de la structure de l'aile, il fallut donc équiper tous les avions d'une nouvelle aile renforcée.

Le C-5 Galaxy est un avion de transport stratégique, tout comme le C-141 Starlifter.

Comme celui-ci, il peut projeter des hommes et du matériel par delà les continents. Mais le C-5 Galaxy est beaucoup plus gros et peut donc transporter des charges que le C-141 Starlifter ne peut emporter, telles que des hélicoptères.

Le Loockheed C-5 Galaxy fut le plus grand avion du monde jusqu'à l'apparition de l'Antonov An-124.

Cinquante C-5B, plus puissants et dont la voilure a été modifiée, ont donc été construits.
 
 
  Antonov 225 Mriya
« le rêve » en ukrainien
 
   
     
 

Pour ceux qui ne le savent pas, c'est le plus gros avion en service au monde :
Envergure 88,40m (8,60m de plus que l'A380)
Longueur 84m (11m de plus que l'A380 dans sa version -800)

L'Antonov An-225 Mriya (« Le Rêve » en ukrainien) est un avion de transport très gros porteur, qui a été fabriqué en république socialiste soviétique d'Ukraine et a reçu comme nom de code pour l'OTAN « Cossack » (l'An-124 avait celui de « Condor »).

Cet avion aux dimensions impressionnantes est capable de transporter des charges volumineuses et lourdes sur des distances considérables. C'est le plus long et le plus lourd avion du monde, mais le deuxième en termes d'envergure, derrière l'hydravion géant H-4 Hercules.

D'après Anatoli Boulanenko, l'An-225 n'a encore jamais été utilisé au maximum de son potentiel et, toujours d'après lui, l'An-225 est aussi maniable qu'un avion de chasse.

En effet, au cours d'une démonstration au-dessus du Bourget, il vira avec un angle de 45° avec la navette spatiale Bourane de 62 tonnes fixée sur son fuselage. (Wikipedia)

 
     
     
     
     
     
     
     
     
  ACCES A  
  Boeing 707  
     
   
     



     
  ACCES A  
  Caravelle  
     
   



     
 
Accueil Boeing 7072
		  Caravelle Illustrations Credit Nous contacter Bonus
 



  LIENS RECOMMANDÉS  
 
Fan Club B707 Breguet14 Rallye Toulouse Saint-Louis
 



  ©webeugene.net - webeugene.org - 2004-2021  
     
  Rejoignez-nous sur Facebook  
  Rejoignez-nous sur Facebook  



  Pour nous contacter :
webmaster@webeugene.org